Faculté d’Architecture de l’Université de Porto – Porto, Portugal

Le dessin d’un meuble ne peut être que définitif. Il se détache des références fixes de l’échelle, de l’environnement et du besoin. Le corps humain évolue si lentement, que la chaise égipcienne est encore aujourd’hui parfaitement utilisable. Si nous dépouillons les objets de leur enveloppe, Il ne restera alors que l’histoire d’une demi-douzaine de formes. Notre imagination voyage alors parmi ces formes, à ras de terre tel un apprenti impatient.

Architecture
Álvaro Siza Vieira

Produits
Siza

Photographie
Extérieur – Carlos V. Gonzales
Intérieur – Tobias
Chaise – Iduna